Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home / Films /

Le rêve plus fort que la mort

De : Bernard Surugue, Jean Rouch
France, 2002
88'

"Chargé de recherche au Musée de l’Homme". Jean Rouch n’a pas volé son titre de carte de visite. Existe-t-il en effet une plus belle définition du cinéaste ?" Jean-Luc Godard.

Au travers de trois rêves, le dernier film de Jean Rouch, décédé en février dernier dans un accident de voiture au Niger, nous emmène à la recherche des merveilleuses histoires du fleuve Niger.
Lam, le berger peul ami de Rouch avait jadis inventé un rêve : être plus fort que la mort. C’est sur cette idée forte, articulée autour de trois rêves que commence l’itinérance de Rouch. Damouré Zika rentre de Niamey dans sa belle voiture décapotable... il est un “Jaguar” c’est-à-dire quelqu’un qui a réussi et qui le montre. Les Perses d’Eschyle que Philippe Brunet, professeur de grec, a mis en scène à Vaison-la-Romaine, font rêver Diouldé Zaya, ethnologue et helléniste qui songe aux convergences entre Darios et les greniers de l’empire Songhay. Troisième rêve plus fort que la mort... Tallou le Bella prend la place de Lam le berger peul et conduit un troupeau de vaches merveilleuses... blanches et sans cornes.