Inscrivez-vous à notre newsletter :

Regards sur le travail - Edition 17 6 mars 2015 - 21 mai 2015


POURQUOI TRAVAILLER ? ET SURTOUT POUR QUOI ?

Les documentaires vus cette année, et surtout ceux que nous souhaitions programmer, nous posaient avec insistance la question du sens que l’on donne à son travail et de la valeur que nos sociétés lui attribuent.

Dans Les règles du jeu (Claudine Bories et Patrice Chagnard), les coachs d’un cabinet de placement initient des jeunes en mal d’emploi aux rites de passage vers un monde professionnel rêvé. Une stratégie qui soulève de nombreuses questions et demande à être discutée ensemble - ce que nous ferons le 6 mars à l’Espace Delvaux, avec les réalisateurs et des acteurs de terrain.

Du rêve et de la passion, il en a fallu à Richard Leroy, personnage principal de la BD Les ignorants pour passer d’un métier de banquier à celui de vigneron. Etienne Davodeau, l’auteur de la BD viendra nous faire découvrir son travail artistique et partager son attachement à une viniculture respectueuse de l’environnement et du consommateur. La soirée sera un joyeux mix de rencontre littéraire, dégustation de vin naturel, projection de films et buffet bio.

Artisans, avec qui nous passerons la soirée du 7 mars ou audacieux artistes (Jorge Leon, Chantal Akerman, Olivier Smolders, Werner Penzel et Nicolas Humbert...), à qui nous consacrons notre programmation d’avril et mai à la Cinematek…ils sont nombreux aujourd’hui à s’engager dans des professions au service d’une société du bien-vivre, ou simplement à s’interroger sur cette fameuse valeur travail et à tenter de la repenser. Plusieurs rencontres, dont une autour du documentaire radiophonique d’Eric Smeesters A toi demain le 2 avril, montées en collaboration avec le réseau Financité et l’association Les compagnons de la Transition revisiteront avec vous les notions d’emploi, travail et revenu.

Cette année encore des questions fondamentales certes, mais aussi des échanges vivants. Le P’tit Ciné a 20 ans après tout.

6 mars Les règles du jeu + rencontre avec ses réalisateurs Patrice Chagnard et Claudine Bories Les jeunes face à l’emploi
20h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )


Avant Première du fIlm Les règles du jeu
+ RENCONTRE AVEC SES RÉALISATEURS PATRICE CHAGNARD ET CLAUDINE BORIES

Les règles du jeu

Lolita n’aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n’aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent du travail.

Pendant six mois, les coachs d’un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi.
À travers cet apprentissage, le film révèle l’absurdité de ces nouvelles règles du jeu.

Prix et sélections (extrait)
- DOK Leipzig Festival 2014 (Allemagne) : Colombe d’Or
- États généraux du film documentaire 2014, Lussas (France)
- Florence Festival dei Popoli 2014 (Italie)

7 mars Rencontre littéraire : Etienne Davodeau Profession Viticulteur
17h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )


QUAND LA BD SE FAIT DOCUMENTAIRE

Une rencontre avec Etienne Davodeau, animée par Stéphane Noël (auteur actif au sein de la maison d’édition L’Employé du Moi).

Figure de la BD documentaire et sociale (Rural, Les Mauvaises Gens), Étienne Davodeau a écrit LES IGNORANTS, le récit vivant et joyeux d’une initiation croisée, la sienne au travail de la vigne en compagnie de Richard Leroy, et celle de son ami, producteur de vin naturel, à la bande dessinée (comment, pourquoi et pour qui faire des livres ou du vin ?).

Etienne Davodeau c’est aussi l’auteur de RURAL, LES MAUVAISES GENS, qui a travers des histoires individuelles, parlent du militantisme agricole et ouvrier, UN HOMME EST MORT, inspiré d’un film aujourd’hui disparu de René Vautier sur la mort de l’ouvrier Édouard Mazé lors des manifestations et des grèves de Brest au printemps 1950 ou UN CHIEN QUI LOUCHE, son dernier album, une réflexion sur l’Art qui a pour décor le Musée du Louvre.

En revenant sur Les ignorants, sur le travail réalisé dans cet ouvrage par Etienne Davodeau pour être passeur d’images, et sur son oeuvre en général, la discussion interrogera notion de BD-reportage, ces albums qui traitent d’un sujet d’actualité, de société ou historique, en images et en bulles.

Atelier-découverte : vin naturel et buffet bio Profession Viticulteur
19h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )


Dégustation de vins naturels, accompagnée des explications éclairées des cavistes de Chez Simone. Le premier verre vous est offert, le reste est à prix d’ami.

Pour que la soirée soit tout à fait convivial, un buffet bio vous sera également proposé (assiette à 6€).

Chronique vigneronne + Vendange tardive Profession Viticulteur
20h30 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )


EN PRÉSENCE DE PIERRE SCHLESSER, D’ETIENNE DAVODEAU ET DE STÉPHANE BENARD (Chez Simone)

Chronique vigneronne

Jacqueline Veuve, Suisse, 1999

Comment à partir du raisin élabore-t-on du vin ? Le film relate, au rythme des quatre saisons qui constituent l’année vigneronne, le travail, les soucis et les joies d’une famille de vignerons-encaveurs, les Potterat de Cully (Lavaux, Suisse). Trois générations se côtoient et essaient comme ils peuvent de préserver la tradition. Les techniques ont évolué, les connaissances se sont approfondies, et si dans la région de Lavaux, la petitesse des parcelles empêche l’excès de mécanisation, cela n’empêche pas les plus vieux de se sentir de plus en plus éloignés de leur terre.

Vendange tardive

Pierre Schlesser, Belgique, 2011

Vendange tardive est un film réalisé par Pierre Schlesser dans le cadre de ses études à l’INSAS. Ciné poème constitué d’images amateurs de vendange, le court métrage devait obéir à une contrainte : faire dialoguer des images avec une voix off.

17 mars Conférence-débat : Réinventer le travail Travail, revenu et transition économique
20h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Patricia Vendramin, co-auteur avec Dominique Meda du livre "Réinventer le travail" (P.U.F, 2013) viendra présenter son étude le 17 mars et en discuter avec vous. Cette soirée est précédée d’un atelier "question autour d’un livre", qui permettra à chacun de préparer au mieux la rencontre avec son auteur, organisé le 7 mars de 10h30 à 13h00 à l’Espace Delvaux.

Y a-t-il une dégradation de la valeur travail ? Les jeunes sont-ils aujourd’hui moins bien disposés à l’égard du travail que les autres tranches d’âge ? Le livre retrace l’histoire de notre rapport au travail et propose un voyage dans sa diversité et ses transformations. Avec Patricia Vendramin Ce faisant, les auteurs se demandent où en est le travail aujourd’hui en Europe. Comment les travailleurs vivent et appréhendent leur rapport au travail et à l’emploi ? Quelle place accordent-ils à la sphère professionnelle par rapport à la sphère familiale et en quoi le genre, l’âge, le niveau socioprofessionnel ou la nationalité influent sur les représentations du travail et les attentes qu’ils lui portent ?

Patricia Vendramin, docteur en sociologie, est directrice de recherche à la fondation Travail-université et professeure de sociologie à l’Université de Louvain, où elle enseigne à l’Institut des sciences du travail et à la Faculté ouverte de politique économique et sociale.

28 mars Visite : Musée du Capitalisme Travail, revenu et transition économique
10h00 , Musée du Capitalisme ( Voir les accès et tarif )

Visite du Musée du Capitalisme, organisée par l’association Les compagnons de la transition / Atelier participatif au cœur du module « Travail »

Ce Musée a été créé et est porté par un collectif de 14 bénévoles âgés de 25 à 32 ans.
L´idée leur est venue en réalisant qu´il n´existait aucun Musée du Capitalisme dans le monde, alors que de nombreux ouvrages ou conférences existent sur le sujet et que le sujet reste trop inaccessible aux non-initiés alors même, que nous le voulions ou non, nous sommes plongés quotidiennement au cœur du capitalisme. Ses mécanismes, stratégies et limites sont pourtant méconnus.

Le capitalisme a bouleversé le rapport au travail. Entre améliorations technologiques et acquis sociaux, ce focus montre combien le quotidien des hommes et des femmes a profondément changé en un siècle et demi.

Durée : 2h
RDV à 8h45 à l’arrêt du bus Place Keym (Watermael) et départ à 9h00 (bus 95)
Max 20 pers – Réservation indispensable (lescompagnonsdelatransition@gmail.com)

PAF : prix libre à partir de 2 € par personne
Adresse : CPAS de Saint-Gilles : rue Fernand Bernier, 40 – 1060 Saint-Gilles

2 avril Ecoute radiophonique : A toi demain + rencontre Travail, revenu et transition économique
20h00 , Les Ecuries (CC Vénerie) ( Voir les accès et tarif )

A TOI DEMAIN est un documentaire radiophonique réalisé par Eric Smeesters
Belgique, 2014, 55 minutes

Un père conduit sa fille à l’école. Elle lui demande si on peut ne pas travailler. Il décide de suivre sa question, de la soumettre à l’entourage. De l’institutrice et l’éducateur à la conductrice du tram en passant par les voisins, la question évolue. Le père fait le lien, interroge et s’interroge. Qu’est-ce que le salaire ? Et si on le déconnectait de l’emploi ? Utopie ? Effort et mérite sont au cœur de la religion du travail mais les résistances au changement ne sont pas nécessairement là où l’on pense…

L’écoute radiophonique sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur et avec des chercheurs et représentants de différents mouvements qui s’efforcent de repenser les connections entre revenu et travail.

9 avril Voir ce que devient l’ombre + rencontre Artistes au travail
19h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )


EN PRÉSENCE DE MATTHIEU CHATELLIER

Voir ce que devient l’ombre

Matthieu Chatellier, France, 2010

Fred Deux et Cécile Reims sont deux artistes majeurs. Rescapés des démons et de la folie de la Seconde Guerre mondiale, ils portent à jamais dans leur œuvre cette ombre indélébile, avec une inépuisable puissance créatrice. Pendant plusieurs mois, Matthieu Chatellier a filmé les deux artistes dans l’intimité de leur travail de peintre et de graveur. À plus de quatre-vingts ans, Fred Deux et Cécile Reims nous livrent une pensée moderne, audacieuse et sans compromis sur le XXe siècle, sur le rôle de la création et sur la vie.

10 avril Un jour Pina a demandé Artistes au travail
19h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )

Un jour Pina a demandé

Chantal Akerman, France, 1982

Pendant cinq semaines, Chantal Akerman a suivi Pina Bausch et ses danseurs du Wuppertal Danse Theater à Venise, Milan, Avignon. Au travers des scènes extraites des spectacles, des séquences de répétition et de préparation, la réalisatrice a cherché à évoquer par l’image l’univers artistique et imaginaire de la chorégraphe allemande.

15 avril Beaudelot + rencontre Artistes au travail
20h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )


EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE CAMILLE FONTENIER ET DU MONTEUR PHILIPPE BOUCQ

Beaudelot

Camille Fontenier, Belgique, 2013

Francis Maladry dit "Beaudelot" est un peintre du Nord de la France qui ne peint plus à cause de la maladie, un peintre qui dessine toujours de mémoire. Dans son atelier/pièce à vivre, le film accompagne l’artiste dans son quotidien et interroge son rapport à la création au fil des jours. Et, dans le gai huis clos de "Beaudelot", la peinture est partout.

21 avril Before we go + rencontre Artistes au travail
20h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )


EN PRESENCE DE JORGE LEON

Before we go

Jorge León, Belgique, 2014

Bruxelles. Opéra de la Monnaie. Trois personnes en fin de vie rencontrent des chorégraphes, acteurs et musiciens. Ils participent à une expérience unique où se mêlent musique, danse et silence. Leur quête prend la forme d’un hommage rendu à la fragilité humaine, entre réel et représentation, corps tragiques et esprits libres. Ensemble, ils questionnent leur propre rapport à la mort. 

Prix GNCR, Festival FID Marseille, 2014

24 avril Conférence gesticulée : Le revenu de base Travail, revenu et transition économique
20h00 , Les Ecuries (CC Vénerie) ( Voir les accès et tarif )

Conférence gesticulée d’Alexis Lecointe sur le revenu de base
durée : 2h30 (incluant un entracte de 15 minutes)

Selon les partisans du revenu de base, l’idée d’avoir un revenu inconditionnel découplé d’une activité marchande est profondément révolutionnaire mais elle pourrait pourtant s’épanouir concrètement dans un nouveau rapport au travail et un nouveau projet de société. Ce spectacle vous propose une plongée au cœur d’un mouvement qui propose un autre rapport au travail et au salaire. De quoi alimenter la propre réflexion de chacun.

Organisée dans le cadre du cycle « Economies et nous » , la conférence sera suivie d’un atelier participatif (Salaire, revenu, travail, emploi… quel est le sens de ces mots aujourd’hui ?), animé par Alexis Lecointe le 25 avril aux Ecuries (14h-16h30).

29 avril Van Gogh Artistes au travail
20h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )

Van Gogh

Maurice Pialat, France, 1991

Au mois de mai 1890, Vincent Van Gogh s’installe à Auvers-sur-Oise, chez l’aubergiste Ravoux. Sur les recommandations de son frère Théo, Vincent demande au docteur Gachet de soigner ses migraines. Le médecin, amateur de toiles impressionnistes, s’intéresse au travail et à l’homme, bien qu’il comprenne mal le premier et pas du tout le second. La fille du praticien devient bientôt le modèle et la maîtresse du peintre. Cette liaison n’empêche pas Vincent de revoir ses amies parisiennes, et notamment Cathy, une prostituée. Au courant du mois de juillet, Vincent se rend à Paris. Là, il retrouve Théo, son frère, bien installé dans la vie. Les deux hommes, que tout oppose, ont une violente altercation...

12 mai Kustavi + rencontre Artistes au travail
20h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )


EN PRÉSENCE DE FRANÇOIS HIEN

Kustavi

François Hien, Belgique, 2015

En été à Kustavi, petit village finlandais, le soleil ne se couche plus. Riikka m’a emmené là où elle a grandi. Elle veut faire parler son père et ses frères, ou plutôt me faire filmer leur mutisme. Ma mère a toujours écrit en secret. A cinquante ans, elle brise un long silence et publie son premier livre. Kustavi est un « roman-documentaire » qui tourne à l’enquête policière. Les quêtes existentielles des trois personnages – Riikka, ma mère et le réalisateur – se rejoignent peu à peu. Que s’est-il vraiment passé à Kustavi ?

14 mai Step Across the Border Artistes au travail
19h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )

Step Across the Border

Nicolas Humbert, Werner Penzel, Allemagne-Suisse, 1990

Documentaire sur le musicien Fred Frith, né en 1949 en Angleterre, avant-gardiste issu de la musique pop, toujours à la recherche de nouveaux sons, de nouvelles musiques qui transgressent les frontières et les classifications. Dans ce film, deux formes d’expression artistique, musique improvisée et cinéma direct, s’entrecroisent.

Grand Prix, Festival de Popoli, 1995

19 mai Edvard Munch, la danse de la vie Artistes au travail
20h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )

Edvard Munch, la danse de la vie

Peter Watkins, Suède, 1974

Une biographie subjective des jeunes années du peintre norvégien Edvard Munch, aux prises avec les conventions de la société puritaine de son temps. Un film considéré par beaucoup comme la meilleure oeuvre jamais consacrée à l’acte créatif et à la peinture ("un travail de génie" selon Ingmar Bergman). Montage audacieux qui revisite les techniques documentaires et narratives, Edvard Munch est un "Cri" personnel autant qu’un portrait de l’artiste et de son milieu.

20 mai La Femme aux 5 éléphants Artistes au travail
19h00 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )

La Femme aux 5 éléphants

(Die Frau mit den 5 Elefanten)
Vladim Jendreyko, Suisse, 2009

Swetlana Geier, 85 ans, est considérée comme la plus grande traductrice de littérature russe en allemand. Elle vient d’achever l’œuvre de sa vie pour la maison d’édition zurichoise Ammann : la nouvelle traduction de cinq grands romans de Dostoïevski, appelés les cinq éléphants. Son travail est empreint d’une immense compréhension du sens de la langue et d’une intransigeante attention portée aux auteurs. Le film tisse l’histoire de la vie de Swetlana Geier avec son œuvre littéraire et suit la trace du mystère de cette femme infatigablement active.

Prix SRG, Festival Visions du Réel, 2009

21 mai La Part d’ombre + La Légende dorée + rencontre Artistes au travail
19h30 , Cinematek ( Voir les accès et tarif )


EN PRÉSENCE D’OLIVIER SMOLDERS

La Part d’ombre

Olivier Smolders, Belgique, 2013

Le 7 février 1944, jour du vernissage d’une importante exposition de ses œuvres, le photographe hongrois Oskar Benedek, disparait. Plus de soixante ans plus tard, une enquête révèle son étrange destin.

Prix du Meilleur Court Métrage au Festival International du FIFF (Film Francophone de Namur 2014)

La Légende dorée

Olivier Smolders, Belgique, 2014

Collectionneur de musiciens maudits, d’assassins déraisonnables, de monstres de foire, de révolutionnaires paranoïaques, de pétomanes ou d’anachorètes suicidaires, un patient en institution psychiatrique présente une galerie de personnages historiques qui le hantent.